Anne Le Troter, lauréate de la bourse ADAGP x Bétonsalon 2021

23 juin 2021

Le comité artistique de la bourse ADAGP x Bétonsalon s’est réuni le 18 juin 2021 et a désigné la lauréate 2021 : Anne Le Troter. Elle est la quatrième artiste à bénéficier de cette bourse, après Franck Leibovici (2017), Liv Schulman (2018) et Euridice Zaituna Kala (2019).

La bourse de recherche ADAGP/Bétonsalon, auparavant associée à la Villa Vassilieff, est une dotation de 20 000 € destinée à soutenir un ou une artiste dans un travail de recherche. Bétonsalon accompagne l’artiste dans son processus de recherche et de production sur une période de 3 à 5 mois.

Le projet d’Anne Le Troter s’intéresse aux nombreuses photographies d’œuvres d’auteurs anonymes qui composent le fonds Marc Vaux. Glissant des voix dans les interstices de ces images doublement muettes, elle crée une fiction radiophonique dans laquelle ces auteurs anonymes animeront une radio médico-sociale et où, par leurs prises de parole, dans la tessiture de leurs voix, ils composeront une nouvelle identité transhistorique. 

Le comité artistique 2021 :

  • Jagna Ciuchta, artiste ;
  • Mica Gherghescu, chargée du développement des services à la recherche à la bibliothèque Kandinsky ;
  • Béatrice Gross, commissaire d’exposition et critique indépendante ;
  • Émilie Renard, directrice de Bétonsalon – centre d’art et de recherche ;
  • Manuel Segade, directeur du Centro de Arte Dos de Mayo (CA2M), Madrid ;
  • Euridice Zaituna Kala, artiste (lauréate de la bourse en 2019). 

Anne Le Troter, vue de la performance « Même pas de mots » dans l’installation Parler de loin ou bien se taire, 2019. Production Le Grand Café – centre d’art contemporain, Saint-Nazaire et Nasher Sculpture Center (US), Collection Centre Pompidou © Hervé Veronese. Courtesy Anne Le Troter et galerie Frank Elbaz.

 

À propos de l’ADAGP

Créée en 1953, l’ADAGP est la société d’auteurs française pour les arts visuels. Forte d’un réseau mondial de près de 50 sociétés sœurs, elle représente aujourd’hui près de 200 000 artistes dans toutes les disciplines des arts visuels (peinture, sculpture, photographie, architecture, design, bande dessinée, manga, illustration, street art, création numérique, art vidéo).

L’ADAGP gère l’ensemble des droits patrimoniaux reconnus aux auteurs (droit de suite, droit de reproduction, droit de représentation, droits collectifs) pour tous les modes d’exploitation. 

À propos de Bétonsalon - centre d’art et de recherche

Bétonsalon développe ses activités de manière collaborative avec des organisations locales, nationales ou internationales. La programmation comprend des expositions monographiques ou collectives d’artistes émergents, réémergents, confirmés ou oubliés, des évènements pluridisciplinaires avec la meilleure qualité d’écoute et d’échanges possible, des actions et des recherches en médiation et sur les pédagogies expérimentales, des résidences de recherche et de création, des projets hors les murs qui se tissent avec des publics et des structures de proximité, des actions encore non répertoriées.

Bétonsalon est une organisation à but non lucratif établie en 2003. Implanté au sein de l’université de Paris dans le 13e arrondissement depuis 2007, Bétonsalon est le seul centre d’art conventionné situé dans une université en France.

À propos du Fonds Marc Vaux

Ancien charpentier formé à la photographie à la suite d’une blessure lors de la Première Guerre mondiale, Marc Vaux commence dans les années 1920 à photographier plus de 5 000 artistes – venus de France ainsi que du monde entier – et leurs œuvres dans leurs ateliers de Montparnasse et de Paris, produisant, jusqu’au début des années 1970, plus de 127 000 photographies. L’étude de ce fonds, conservé aujourd’hui au Centre Pompidou et entièrement numérisé, permet d’élaborer un portrait de Paris comme foyer de création au langage hybride et transnational, nourri d’histoires individuelles ou d’engagements politiques et artistiques trop souvent fondus dans la linéarité des récits officiels d’une modernité homogène.

Le fonds est consultable en ligne sur le site des Archives et de la documentation du Centre Pompidou.