You are here

Les lauréats de la bourse Connexion 2021

08/12/2021
Les lauréats de la bourse Connexion 2021

L’exposition personnelle de Marine Hugonnier portée par le Jeu de Paume, et l’exposition « Enrique Ramírez, Jardins migratoires » portée par l’Ecole nationale supérieure de la photographie, bénéficieront du soutien de la bourse Connexion 2021 pour leur itinérance, respectivement en Espagne et en Argentine.

 

 

L’organisation d’une exposition à l’étranger est une opération complexe et coûteuse à monter, et nombre de structures de diffusion françaises disposent de peu de moyens pour développer ces projets.

 

Pour contribuer à accroître et développer le rayonnement des artistes de la scène française à l’international, l’ADAGP a créé la bourse Connexion. Elle s’adresse aux lieux de diffusion français, publics ou privés, qui organisent des expositions d’artistes de la scène française dans toutes les disciplines des arts visuels, en coproduction ou en tournée avec un ou plusieurs lieux de diffusion étrangers.

Chaque année, deux bourses dotées chacune de 30 000 euros sont attribuées à des lieux de diffusion afin de concrétiser l’itinérance de leur exposition à l’étranger.

 

Les lauréats 2021 sont :

 

Exposition personnelle de Marine Hugonnier, organisée par le Jeu de Paume

De juin à septembre 2022 au Jeu de Paume, Paris.

Itinérance : Octobre 2022 à janvier 2023 au Centre d'Art Contemporain de Barcelone - Fabra i Coats, Barcelone, Espagne.

Marine Hugonnier, La Vijanera, 2019, Film 16 mm, © Marine Hugonnier

Entre documentaire et fiction, le travail de Marine Hugonnier explore les différentes modalités du cinéma et ses conventions de représentation. Sa recherche porte sur les questions liées à la production d'images et sur la distance qui sépare la caméra de son sujet. L’exposition du Jeu de Paume réunira une sélection d’œuvres représentatives de l’approche esthétique et politique adoptée par Marine Hugonnier depuis ses débuts en 1998.

 

Exposition « Enrique Ramírez. Jardins Migratoires » organisée par l’Ecole nationale supérieure de la photographie (ENSP)

De juillet à septembre 2021 à l’ENSP, Arles.

Itinérance : Mars à juin 2023 au Parque de la Memoria - Monumento a las Víctimas del Terrorismo de Estado, Buenos Aires, Argentine.

Vue de l'exposition "Jardins Migratoires", ENSP - École nationale supérieure de la photographie d'Arles, dans le cadre de la 52e édition des Rencontres d’Arles, 2021 © ADAGP, Paris, 2021.

 

En 2020, l’ENSP a accueilli en résidence l’artiste chilien Enrique Ramírez, dont la pratique est protéiforme (vidéo, photographie, installations, musique, poésie...). L’exposition « Jardins migratoires » présente une sélection d’œuvres enrichie d’une nouvelle pièce éponyme, coréalisée avec sept étudiants de l’école.

L’exposition d’Arles est un travail curatorial collégial entre les étudiants de l’ENSP, l’artiste et la direction de l’école. Le projet revêt ainsi une dimension particulière, puisque pensé par un artiste chilien vivant en France, et des étudiants de différentes nationalités dans le cadre d’une école, lieu d’échange, de partage et d’apprentissage.

 

 

Suivez nous !