You are here

La bourse ADAGP – Etant donnés 2021

22/07/2021
La bourse ADAGP – Etant donnés 2021

En 2021, la Bourse ADAGP – Étant donnés dote deux expositions collectives. Réunissant des artistes de la scène française. Le New Museum (New-York) expose l’un des projets lauréats dès le mois d’octobre.

 

 

Initié par les Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et leur fondation partenaire, FACE (French American Cultural Exchange), Étant donnés est un dispositif qui offre un soutien financier à des institutions américaines à but non lucratif qui souhaitent présenter le travail d’artistes de la scène française.

L’ADAGP a souhaité apporter son soutien au programme en proposant deux bourses de 15 000 € chacune pour l’aide à l’exposition, dans des institutions américaines, d’artistes adhérent de l’ADAGP en milieu de carrière, de nationalité française (ou ayant résidé en France pendant plus de 5 ans).

 

 

Cette année, l’ADAGP soutient les deux expositions collectives suivantes :

 

Triennale 2021 : "Soft Water Hard Stone”

Du 26 octobre 2021 au 23 janvier 2022 au New Museum (NYC)

Avec les artistes Alex Ayed and Gaëlle Choisne

Le titre de la Triennale 2021, « Soft Water Hard Stone », est tiré d'un proverbe bien connu au Brésil : Água mole em pedra dura, tanto bate até que fura (L'eau douce sur la pierre dure frappe jusqu'à ce qu'elle perce un trou).

On peut dire que le proverbe a deux sens : si l'on persiste assez longtemps, l'effet désiré peut éventuellement être atteint ; et le temps peut détruire même les matériaux les plus solides. Le titre parle d'idées de résilience et de persévérance, et de l'impact qu'un geste insistant mais discret peut avoir dans le temps.

En ce moment de profond changement, où des structures que l'on croyait autrefois stables se révèlent précaires, brisées ou sur le point de s'effondrer, la Triennale 2021 récompense des artistes réinventant des modèles, des matériaux et des techniques traditionnels au-delà des paradigmes institutionnels établis. Leurs œuvres exaltent les états de transformation, attirant l'attention sur la malléabilité des structures, des surfaces poreuses et instables, et le potentiel fluide et adaptable des supports technologiques et organiques. En savoir plus

 

 

 

Be Water : Liquidity as Method

Du 27 mai 2022 au 15 janvier 2023 au Contemporary Arts Center (CAC Cincinnati)

Exposition collective avec Marguerite Humeau, Emeric Lhuisset, Paul Maheke, Josefa Ntjam, Marco Avila Forero, Elsa Brès, Ali Cherri

Le Centre d'art contemporain (CAC) présentera Be Water: Liquidity as Method, une exposition hybride basée sur la recherche, une projection en direct et numérique et un catalogue scientifique qui examine comment la société et les individus peuvent devenir plus fluides et poreux, en adoptant des tactiques et des attributs hydriques.

Composé d'installations, de vidéos, de photographies, de peintures, de performances et de sculptures attentives aux environnements aquatiques et aux états d'être, Be Water: Liquidity as Method examine comment l'eau nous affecte et comment, en retour, nous affectons les plans d'eau. L'exposition sera structurée autour de quatre groupes thématiques spécifiques, examinant les orientations conceptuelles suivantes : L'eau comme origine, L'eau comme protestation, L'eau comme spéculation et L'eau comme subsistance.

Cette vaste exposition de groupe remplira le bâtiment du musée conçu par Zaha Hadid du CAC dans le centre-ville de Cincinnati du 27 mai 2022 au 15 janvier 2023.

 

Les lauréats 2018

Les lauréats 2019

Les lauréats 2020

 

 

 

Pour en savoir plus sur notre action culturelle, suivez-nous sur les réseaux sociaux: