You are here

Culture(s) de demain

 

Financé par l’ADAGP et mis en œuvre par LE BAL/ La Fabrique du regard et La Source, le projet est né de l’Après-Charlie et de la conviction que les acteurs de la création contemporaine doivent s’engager sur le terrain, auprès des jeunes générations et futurs adultes, afin de leur ouvrir de nouveaux horizons. En se réappropriant confiance et optimisme, les enfants redeviennent acteurs de leur vie et de notre futur.

 

Edition 2018-2019 : Demain nous appartient

 

Depuis le mois de novembre, les écoles primaires et les collèges qui participent à l’édition 2018/2019 avancent chacun à leur rythme.

En novembre, les ateliers de Associations La Source ont repris au collège et à l’école de Rugles, au collège de Breteuil et au collège de Verneuil (Normandie).

Les artistes Nelly Védie (design), Catherine Van den Steen (peinture), Anne Laval (installation textile) et Sophie Villoutreix (gravure) accompagnent les enfants dans la production de nouvelles œuvres plastiques.

De son côté La Fabrique du Regard, plateforme pédagogique du LE BAL, a entamé en janvier son cycle de conférences introductrices et le premier atelier a commencé au collège Guy Môquet de Gennevilliers avec l’artiste Lucie Pannetrat (vidéo).

En Ile-de-France, dans le cadre des ateliers de La Fabrique du Regard/LE BAL, Hugo Deverchère, diplômé du Fresnoy, intervient actuellement auprès d’une classe de CM2 de l’Ecole Malala Yousafzai d’Aubervilliers.

En Normandie, le 6ème atelier organisé par La Source vient de se terminer. Les élèves du collège A. Charpentier à Damville (27) se sont penchés sur le thème en réfléchissant à l’architecture du futur et en réalisant collectivement une ville. A l’aide de pistolets à colle, ils ont procédé à l’assemblage de pièces de bois, de carton et d’éléments de récupération, acquérant, au fur et à mesure de la semaine, de l’autonomie et de l’audace dans la création des formes des bâtiments et des arbres réalisés.

Clément Bagot, artiste plasticien, a accompagné cet atelier. Il intervient pour la première fois sur le dispositif et souhaitait « transmettre, faire bouger les lignes, donner confiance aux enfants en les assistant dans leurs créations ». La maquette que son atelier a créée prouve que la fibre artistique a été transmise avec succès.

A la fin de l’année scolaire, le 13 juin, les travaux de toutes les autres  ont été exposés au Centquatre lors d’une journée de restitution pendant laquelle les enfants ont pu découvrir découvrir cet espace dédié à la création.

 

Edition 2017-2018 : Les magiciens du réel

 

>> Découvrez la vidéo de la 2e édition

 

 

Edition 2016-2017 : Mon pays rêvé

               

Ce sont, au total, plus de 400 élèves, âgés de 8 à 12 ans, qui ont participé à 19 ateliers, guidés par leurs enseignants et par des artistes, afin de réaliser ensemble une création artistique. Chaque œuvre a nécessité une vingtaine d’heures de travail. S’exprimant en arts plastiques ou en vidéo, ils ont laissé libre cours à leur imagination sur le thème « Mon Pays rêvé » et se sont jetés dans l’aventure avec curiosité et plaisir.

         

Pour rendre compte de tout ce travail réalisé, une exposition de restitution des œuvres a été organisée au CENTQUATRE à Paris, le 13 juin dernier.

Vidéos poétiques et politiques, maquette géante de carte de France, blasons de métal soudés à la forge, fresque de peinture et de sculptures en polystyrène, mobile de cartes postales réalisées à partir de plaques de gravure, installation de céramiques ou boites à rêves… Les œuvres présentées étaient à la hauteur de la fantaisie des enfants.

         

Cette journée était également pour eux une belle occasion de pousser les portes d’un lieu d’art contemporain, de voir leurs œuvres scénographiées et de découvrir celles des autres classes participantes. A la fin de la visite, une publication témoignant de cette aventure collective leur a été remise, afin qu’ils gardent la trace de cette porte ouverte sur nos cultures de demain.

Après une seconde étape dans les espaces de La Source à partir du 9 septembre 2017, les œuvres sont retournées aux établissements scolaires participants pour y être exposées.

 

         

Découvrez la video de la première édition 

© Photos et vidéo Marianne Baisnée

>> Article "L'ADAGP s'engage avec Culture(s) de demain"

>> Article "Culture(s) de demain : Le monde leur appartient"