You are here

La CISAC publie son rapport des perceptions mondiales pour l’année 2018

07/11/2019
La CISAC publie son rapport des perceptions mondiales pour l’année 2018

Nouveau record de 9,7 milliards d’euros pour les perceptions mondiales rapportées par la CISAC ! Focus sur les chiffres qui concernent les arts visuels.

 

 

 

 

Selon le Rapport sur les perceptions mondiales 2019 publié le 7 novembre 2019 par la CISAC (Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs), les droits collectés à l’échelle mondiale pour les créateurs de tous les répertoires – musique, audiovisuel, arts visuels, spectacle vivant et littérature – atteignent le chiffre record de 9,65 milliards d’euros en 2018.

 

Les chiffres clés des arts visuels

 

168 millions d’euros de perceptions mondiales pour les arts visuels

Plus de 90 % des revenus liés aux arts visuels viennent d’Europe occidentale. En 2018, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni sont en tête du classement des pays contributeurs.

2018 marque le retour à un niveau normal de perception puisque le recul de 18,4 % par rapport à 2017 s’explique par le paiement d’un important arriéré de la reprographie allemande cette année-là.

Les plus forts taux de croissance sont observés au Portugal et en Corée du Sud – qui ont plus que triplé leurs perceptions – ainsi qu’en Uruguay, qui voit ses revenus doubler grâce au droit de suite notamment.

 

 

 

 

Reprographie et droit de suite : premières sources de revenus

La reprographie reste la principale source de revenus en 2018 avec 28,9 % des perceptions pour les arts visuels.

Le droit de suite est la deuxième source de revenus avec 25,9 % des perceptions. Cette source essentielle de revenus pour les artistes visuels est cependant limitée par l’absence de reconnaissance de ce droit dans de nombreux pays.

La reproduction génère 14 % des perceptions totales tandis que les revenus TV et radio et la copie privée représentent environ 9,0 % chacun.

 

 

 

>>> Lire le rapport complet

 

Pour en rester informés sur l’ADAGP, suivez-nous sur les réseaux sociaux !