You are here

Kokou Ferdinand Makouvia est notre révélation "Arts Plastiques" 2017

27/04/2017
Kokou Ferdinand Makouvia est notre révélation "Arts Plastiques" 2017

Dans le cadre du 62ème salon de Montrouge, l’ADAGP a lancé la 3ème édition de ses Révélations.

Le Salon de Montrouge, lieu de référence pour la jeune création, est un véritable tremplin pour les artistes de demain. Il leur offre de nombreuses opportunités : bourses, aides à projets, propositions d’expositions, prix et contacts professionnels.

A travers ce prix et grâce à la minutieuse présélection proposée par le Salon de Montrouge, l’ADAGP encourage l’émergence des talents, la diffusion des œuvres des artistes et affirme son engagement à soutenir la jeune création.

Le jury, coprésidé par les artistes Hervé Di Rosa et Elizabeth Garouste, est composé de Mélanie Bouteloup (directrice Bétonsalon – Centre d’art et de recherche & Villa Vassilieff), Françoise Monnin (rédactrice en chef d’ARTENSION) et l’artiste Barthélémy Toguo, a tenu à distinguer Kokou Ferdinand MAKOUVIA pour ses deux pièces : J’ai gardé le réflexe et Azikpuivi (2016).

Le jury salue l’ambition et la nature contemporaine des moyens mis en en œuvre par l’artiste, la réalisation très aboutie des œuvres présentées, la cohérence et l’actualité de son propos. « Ferdinand Makouvia Kokou a voulu exprimer avec force l’idée de sortir de la tradition et de casser le poids de l’histoire. Il interroge avec force les notions de seuil et de passage. Sa sculpture fait geste, elle exprime à la fois la révolte et la réflexion » a déclaré le jury, séduit par cette « vision plastique des frontières » remarquable.

Le lauréat reçoit une dotation de l'ADAGP et bénéficie d’un portrait filmé par Arte et diffusé sur le site d’Arte Créative. Il a également la chance de participer à la biennale Jeune Création Européenne.

Il sera mis à l’honneur lors de la grande soirée des Révélations de l’ADAGP, organisée au Centquatre – Paris, le 14 décembre prochain.

 

En savoir plus