You are here

Causerie #1 : « Les arts visuels sont-ils télévisuels ? »

02/05/2019
Causerie #1 : « Les arts visuels sont-ils télévisuels ? »

A l’occasion de l’inauguration officielle de ces nouveaux locaux, l’ADAGP a lancé sa première « Causerie » qui a rassemblé des experts autour de la question des arts visuels à la télévision. Retour en images sur cette table-ronde inaugurale.

 

Toujours plébiscitée par les Français, avec plus de 3h40 de visionnage quotidien, la télévision demeure un des premiers moyens d’accès à l’information, au divertissement et à la culture au sens large. La consultation publique « Ma télé demain » publiée en février par l’Institut Ipsos à la demande de France Télévisions et de Radio France a d’ailleurs mis en évidence que la culture demeurait l’une des principales attentes des téléspectateurs vis-à-vis de l’audiovisuel public.

Pourtant, force est de constater que la présence d’émissions sur les arts visuels, et plus particulièrement l’art contemporain, ne fait pas partie des enjeux de programmation télévisuelle comme pourrait le laisser espérer les attentes des téléspectateurs et d’un public qui, par ailleurs, est de plus en plus nombreux à fréquenter les musées et les centres d’art depuis ces dix dernières années.

Vigilante sur la diffusion des arts visuels et sur la visibilité des artistes contemporains, notamment à la télévision, l’ADAGP a donc lancé une Causerie pour comprendre ce paradoxe.

 

Copyright : Big Shot - Caroline Bleux

Cinq intervenants - C215 (artiste), Régine Hatchondo (directrice générale d'Arte France), François Jost (sémiologue des médias), Yves Michaud (philosophe) et Clémence de Montgolfier (docteure en sciences de l'information et de la communication) - ont partagé leurs analyses et leur expertise sur plusieurs axes :  

 

► Quel public ? L’art contemporain est-il réservé aux seuls initiés insomniaques ?

► Quel format ? Hors des sujets d’actualité promotionnelle n’y a-t-il point de salut ? L'inspiration créative manque-t-elle pour trouver de nouvelles écritures qui rendraient les arts visuels attractifs ?      

► Quels moyens ? La démarche inclusive pourrait-elle aussi concerner les acteurs du monde de l'art (artistes, critiques, commissaires, galeristes) afin qu'ils participent à la création des émissions ? Quels sont les moyens financiers pour produire des émissions culturelles et artistiques ? Les politiques d’incitation à la diffusion des arts visuels à la télévision sont-elles un prérequis indispensable ? 

 

Ces échanges étaient encadrés par Célyne Bayt-Darcourt (journaliste à Radio France) et mis en images par le dessinateur Thibaut Soulcié.

 

>>> voir le replay de la Causerie #1 <<<

 

D’autres causeries seront organisées à l’avenir, pour en être informés n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à vous abonner à notre chaine YouTube :